Charles Trempe
PSYCHOLOGUE
__________________
Trois-Rivières, Qc


Téléphone: 819 372-0701
Courriel: ctrempe@mac.com



Approche


Les psychologues qui se spécialisent dans le domaine de la psychothérapie, ou de l’intervention auprès des personnes, travaillent à partir d’une cadre théorique qui leur permet de comprendre le fonctionnement de l’être humain, et d’intervenir auprès de celui-ci. Ce cadre théorique s’appelle une approche.

Le cadre qu’ils choisissent est en rapport avec leur compréhension du fonctionnement de la personne, des influences théoriques auxquelles ils adhèrent au cours de leur formation universitaire et des formations reçues après leurs études. Beaucoup de psychologues décident de poursuivre ultérieurement une formation spécialisée dans une approche qui correspond à leur conception de l’humain.

En ce qui me concerne, désireux de parfaire ma formation dans le domaine de la psychothérapie, j’ai décidé de me spécialiser dans une approche qui s’appelle “l’Auto-développement”; cette approche s’inscrit à l’intérieur du courant existentiel / humaniste.

Le courant existentiel / humaniste

Le courant existentiel / humaniste croit que l’être humain se construit en fonction de ses propres perceptions et qu’il y a en lui quelque chose qui le pousse à rechercher ce qui est bon pour lui (tendance actualisante). Lorsque les circonstances sont favorables, nous cherchons à nous développer davantage. Mais lorsque les circonstances sont défavorables, que cela soit à cause de facteurs internes ou externes à soi, nous cherchons alors à nous protéger, à conserver les acquis, il y a alors un risque de stagner, de ne plus évoluer.

L’être humain est vu comme un être unique car il est façonné par une histoire et des expériences qu’il est le seul à avoir vécu et intégré. Il est un être capable de choix et capable de diriger sa vie. Il a des aspirations et des valeurs qui guident son devenir vers un mieux-être.

Plus l’être humain est conscient de ce qu’il est et de ce qu’il vit, plus il est capable de vivre une vie satisfaisante. Le psychothérapeute humaniste respecte la liberté de son client et le croit capable d’assumer les conséquences de ses choix.

Le lecteur intéressé à approfondir la perspective d’un psychologue humaniste aura plaisir à lire le document du psychologue Jean Garneau: “Le psychologue humaniste”.

L'Auto-développement

L’Auto-développement est une approche développée par les psychologues Québécois Jean Garneau et Michelle Larivey au début des années 1970. Elle se situe dans le courant humaniste.

En Auto-développement, le psychothérapeute est préoccupé par le fait de favoriser et maximiser le caractère vivant des personnes, à augmenter leur vitalité (
voir Une théorie du vivant). Il cherche à comprendre ce qui empêche la personne de s’épanouir et d’avoir une vie satisfaisante et, il est attentif à ce qu’elle peut faire pour y parvenir.

Nous visons le développement de la personne et non seulement le traitement du problème ou du symptôme présenté. Pour bien comprendre, prenons un garagiste qui reçoit son client parce qu’une lumière clignote sur le tableau de bord de l’automobile. Il sait très bien que le problème n’est pas le clignotement de la lumière. Il sait que le clignotement lumineux indique un problème plus important au niveau mécanique ou autres. Il ne servirait à rien de changer la lumière et il serait risqué de masquer le signal, ou encore, de dire au client de regarder ailleurs...

C’est pourquoi le client qui se présente en consultation en présentant divers symptômes (anxiété, tristesse, perte d’intérêt, culpabilité) sera considéré comme une personne dont le développement est en souffrance. Le symptôme est vu comme un signal qu’elle ne dirige plus sa vie de façon satisfaisante. Elle est aux prises avec des facteurs internes (conflit intérieur, évitement, incompréhension de soi, etc) ou externes (milieu contraignant ou même toxique) qui l’empêche d’évoluer et de se sentir bien.

C’est ainsi que le psychothérapeute portera attention, entre autres:
1) aux besoins de la personne et à ses façons d’y répondre,
2) sur ses capacités à se comprendre et comprendre son contexte de vie,
3) sur sa capacité d’ajuster ses décisions et ses comportements en fonction d’une compréhension respectueuse d’elle-même,
4) sur les connaissances qu’elle possède sur le fonctionnement psychologique.

L’Auto-développement est une approche qui fait appel aux émotions et à l’intelligence du client. Nous trouvons donc important que le client comprenne ce qui se passe dans le processus thérapeutique. Et parce que nous considérons chaque personne comme fondamentalement libre et capable d’assumer la responsabilité de sa vie, nous évitons les techniques qui ne respectent pas la personne humaine ou ne tiennent pas compte de sa liberté, comme l’auto-suggestion, la pensée positive et les listes de consignes à suivre aveuglément.

Le travail du psychothérapeute spécialisée en Auto-développement repose sur sa façon de concevoir:
la vie (
voir Une théorie du vivant),
les émotions (
voir Les émotions source de vie et La puissance des émotions),
le changement (
voir L’Auto-développement: psychothérapie dans la vie quotidienne), et finalement,
le transfert (
voir Le défi des relations).

Nous sommes aussi soucieux de fournir des conditions thérapeutiques qui s’apparentent à la vraie vie, et d’offrir des moyens que la personne peut utiliser elle-même dans son quotidien. Fondamentalement, l’Auto-développement vise à ce que la personne dirige elle-même son propre développement, et pour y arriver, notre travail nous amène à utiliser une stratégie d’intervention particulière: l’instrumentation. Instrumenter le client, c’est lui fournir des outils de développement.

Instrumenter la personne, veut ainsi dire (voir
L’auto-développement: une stratégie d’instrumentation):

transmettre des connaissances sur le fonctionnement de la personne,
développer des habiletés (à se centrer, à ressentir, à s’exprimer),
l’aider à acquérir des attitudes indispensables pour se développer .
(respect de soi, réceptivité face à son expérience, etc)



Membre:

Logo Membre de l'Ordre des psychologues du Québec

Logo Association des psychologues du Québec